Depuis l’avènement de la révolution du jasmin en janvier 2011, la Tunisie a connu un véritable essor des structures associatives. C’est dans ce contexte de transition sociétale qu’est né le Lab’ess avec l’appui du GROUPE SOS. L’association a rapidement élargi ses activités à l’entreprenariat social, dans une volonté d’impulser un changement via l’émergence d’une nouvelle économie pour répondre aux besoins urgents du pays. Dans ce contexte social, économique et environnemental en pleine mutation, l’ampleur des transformations impose une réflexion sur la recomposition des rapports entre économie et société, sur l’invention d’une économie plurielle favorisant l’équité sociale et le développement durable.

Ainsi, de par son programme d’incubation, le Lab’ess inscrit sa volonté de favoriser la création d’entreprises porteuses d’innovation sociale. Il accompagne, forme et aide au financement des porteurs de projets innovants qui apportent des réponses viables à des problèmes environnementaux et sociaux. Au total, c’est une formation de 20 000 dinars (≈6,000€) qui est proposé à chaque porteur de projet grâce au soutien de plusieurs bailleurs sensibles à l’impact social. Ce programme finance aussi les porteurs de projet à hauteur de 15 000 dinars (≈4,500€), un soutien crucial pour chaque entrepreneur.e puisqu’il permet souvent le démarrage de leur activité.

Ainsi, le Lab’ess s’investit dans le développement d’un monde 3Zéro. Il permet à des femmes et des hommes de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et de développer leurs propres projets à impact. Des projets qui viennent soutenir à leur tour des communautés marginalisées et participent au développement d’un monde Zéro Exclusion. Incubé au sein du programme d’incubation, Paul Nyobe Lipot a fondé Kufanya, un incubateur soutenant les projets de migrants d’origine subsaharienne. Face aux restrictions législatives sur l’emploi des étrangers, Kufanya permet l’essor économique de la communauté subsaharienne en Tunisie.

Parce qu’il soutient de nombreux projets à faible impact carbone et économiquement soutenable, le Lab’ess travaille au Zéro Carbone. Pedalo et Jhonny Bikes illustrent cette volonté de construction d’un monde plus durable. Jhonny Bikes est une entreprise sociale qui vise à semer la culture du vélo en Tunisie via des services de location ou l’organisation de visites guidées à vélo. Toujours sur les deux roues, Pedalo propose un service de livraison à vélo pour les entreprises. Par leurs activités, ces deux entreprises sociales encouragent une mobilité durable dans un pays où la voiture règne en maître.

Enfin, en contribuant à aider des personnes à s’insérer dans des dynamiques économiques viables, ce programme vise le Zéro Pauvreté. Derrière chaque entreprise lancée, se sont de nombreux emplois qui se créent, des familles soutenues et une amélioration des conditions de vie. Par exemple, en soutenant la production locale et l’agriculture durable, des startups comme Izoguern parviennent à soutenir le développement des régions du sud de la Tunisie, en difficultés économiques, à travers la fabrication et la commercialisation de produits du terroir. 

Par ses actions, c’est donc tout un cercle vertueux d’innovation sociale qui se met en place, en adéquation avec les Objectifs de Développement Durable de l’ONU : le développement d’une économie inclusive, où les besoins de chacun sont pris en compte.

 

Le programme d’incubation en quelques chiffres

60 projets incubés

56% des projets sont portés par des femmes

38% des projets sont installés dans les régions tunisiennes

40% des projets incubés ont développé un produit sur le marché tunisien

45% des projets à fort impact environnemental

 

Site du Lab’ess : https://www.labess.tn/