bağlama büyüsü
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
agario
bonus veren siteler
valorant random hesap
instagram takipci satin al
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
Aliaga Escort
casino siteleri
Xxx rated legal age teenager porn
bonus veren siteler
spring applied brake
bitcoin casino no deposit bonus

Le 9 octobre dernier, Youth We Can! était présent, aux côtés de CliMates, à l’European Youth Event (EYE2021), où se sont rassemblé·e·s des milliers de jeunes venu·e·s du monde entier, pour écouter, parler, jouer, et apprendre entre pairs au Parlement Européen à Strasbourg. Nous y avons proposé un atelier participatif et interactif : le jeu COP in my city, une simulation des négociations internationales sur le climat, créée par CliMates et ayant pour vocation de sensibiliser les jeunes aux problématiques environnementales. Retour sur cet évènement riche en rencontres et en échanges !

Un évènement sous le signe de l’engagement des jeunes

L’European Youth Event (EYE) était le point culminant du processus de consultation des jeunes du Parlement européen pour la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Entamé en mai 2021, cet évènement constitue une opportunité pour les jeunes du monde entier, de se réunir et de rencontrer les actrices et les acteurs du changement – expert·e·s, militant·e·s, décideurs·ceuses –, au cœur de la démocratie européenne.

Les 8 et 9 octobre 2021, 10 000 jeunes de l’Europe entière étaient réuni·e·s, en ligne et à Strasbourg, faisant parfois plus de dix heures de transports pour se rassembler : une mobilisation révélatrice de l’engagement de la jeunesse et de son désir de changer le monde, de s’engager pour construire une société plus durable et plus juste. Conférences, débats, ateliers, spectacles… le EYE était l’occasion, pour les jeunes, de s’informer, d’interagir, et de s’exprimer sur leurs ambitions pour l’avenir de l’Europe, présenter leurs idées et s’inspirer mutuellement.

La jeunesse, engagée et porteuse de nouvelles idées, a un rôle crucial à jouer pour le monde d’aujourd’hui et celui de demain. Il est donc essentiel de porter sa voix et lui donner les moyens d’agir. En effet, il existe de multiples façons d’agir et les jeunes sont des émissaires incontournables du combat pour un monde plus juste et durable, un constat cristallisé par l’European Youth Event qui a porté de nombreuses initiatives et mis à l’honneur des collectifs de jeunes, des associations, des artistes, un grand nombre d’initiatives engagées et porteuses de sens. C’est pourquoi nous étions fiers de figurer parmi les 160 activités proposées.

Le jeu COP in my city : un atelier pour sensibiliser aux négociations internationales sur le climat

Ludique et interactif, Cop In My City est une simulation de COP où les participant·e·s incarnent des négociateur·rice·s international·e·s pour tenter de trouver un accord ambitieux qui réduira les émissions de gaz à effet de serre. Développé par CliMates, cet atelier a pour vocation de former les participant·e·s sur les jeux de pouvoir autour des problématiques environnementales et de susciter l’engagement.

Le 9 octobre, 33 jeunes, de nationalités différentes, étaient présent·e·s à l’atelier que nous organisions, chacun apportant ses idées, son regard, pour débattre et proposer des solutions au changement climatique. Quatre groupes se sont formés, représentant respectivement les États, les secteurs de l’agriculture, des transports et de l’énergie, et plusieurs suggestions ont émergées : privilégier le développement du ferroviaire, accompagner le secteur aéronautique sur l’hydrogène, développer les énergies renouvelables, transformer l’agriculture et investir dans l’innovation agricole pour des cultures résistantes, des solutions régénératrices pour les sols, économiser les ressources… Les participant·e·s ont débordé d’idées et proposé des solutions pertinentes, privilégiant les discussions et le partage d’idées à la confrontation.

La simulation a aussi montré les difficultés de s’accorder sur des sujets pourtant fondamentaux, un accord entre toutes les parties étant essentiel pour relever le défi du changement climatique. L’utilisation du logiciel « En-Roads », conçu par une équipe de chercheurs en économie du MIT, a notamment permis de visualiser l’impact des différentes propositions et mis en évidence l’importance de prendre des décisions ambitieuses et fortes. Ce logiciel, qui simule la température globale dans les 100 prochaines années, selon les orientations prises pour les transports, l’énergie et l’agriculture, montrait que, pour avoir un véritable impact sur la limitation de la température et respecter l’Accord de Paris, les États doivent opérer des changements systémiques, sur lesquels il est parfois difficile de s’accorder.

Cependant, ces jeunes, partageant une vision collective pour un monde plus juste et durable, et déterminé·e·s à trouver des solutions et à collaborer, ont su faire des compromis et concilier les intérêts particuliers et collectifs. Les solutions proposées étaient ambitieuses, les débats passionnants et leur désir de changer les choses tangible. Les jeunesses sont actrices du changement, c’est pourquoi il est essentiel de leur donner la légitimité d’agir et d’exprimer leurs idées.

Le EYE a été, pour Youth We Can! et CliMates, une opportunité unique d’informer, de valoriser la prise d’initiative et de motiver la nouvelle génération à se mobiliser pour relever le défi du changement climatique. Toutefois, si nous étions conscients du rôle essentiel que jouent les jeunes dans ce combat, l’évènement a révélé que tous et toutes étaient finalement déjà engagé·e·s et mobilisé·e·s. Ce qu’il manque, ce sont des opportunités d’intégrer le débat public et d’agir : le EYE en constituait une.

Aller au contenu principal