Tout commence en 2012, lorsque l’économiste Kate Raworth dessine deux cercles concentriques (voir ci-contre). Le cercle interne, appelé plancher social, correspond aux besoins humains critiques (accès aux soins, à l’alimentation, à l’éducation, etc.), en-deçà duquel l’humanité se trouve en situation de privation. Au-delà du cercle externe, appelé le plafond environnemental, se trouvent les limites planétaires (changement climatique, perte de biodiversité, etc.). Entre ces deux cercles se situe le « Donut » : l’espace dans lequel nous pouvons satisfaire les besoins de tous, dans les limites de régénération de la planète.

Aussi surprenant que cela puisse paraitre : l’enjeu du 21e siècle est d’accueillir l’ensemble de l’Humanité sur un Donut ! L’image est bien plus simple que la représentation des 17 objectifs de l’Agenda 2030. Pourtant les deux approches sont fortement liées. Lors de l’élaboration des 169 cibles et 244 indicateurs des ODD (Objectifs de développement durable), la théorie du Donut était présente sur la table1. L’Agenda 2030 fixe finalement une date cible pour atteindre cet équilibre du Donut.

12 ODD participent à la définition du plancher social durable quand quatre visent à définir les 12 limites planétaires. Le 17e ODD concerne les partenariats. Il est le premier levier pour enclencher les ODD et accueillir l’Humanité dans cet espace plus sûr, plus juste et plus durable. Par exemple, l’éducation est un minimum social dans la roue des ODD mais il s’agit aussi d’un levier pour bâtir le monde de la transition où l’Agenda 2030 est un succès.

Passer de la Croissance à la Prospérité

Changeons de boussole : le progrès n’est pas d’aller toujours plus haut, mais d’inviter davantage de personnes dans un équilibre. La recherche d’une croissance à tout prix a créé les conditions de l’impasse actuelle. En modifiant le logiciel économique qui façonne le monde dans lequel nous vivons, nous pourrions passer de l’ère de la croissance à celle de prospérité.

 

 

Et si nous lisions le plan de relance autrement, à l’aune des ODD ?

La décennie de l’action débute avec un plan de relance historique. Ce plan doit certes avoir un effet palliatif sur la conjoncture de crise actuellement causée par la pandémie de la COVID-19, mais il doit aussi poser les fondements structurels d’une nouvelle économie. A son échéance, en 2022, il ne restera plus que huit ans pour réaliser l’Agenda 2030. Ce plan de relance est donc l’outil qui devrait permettre d’emmener la France mais aussi ses partenaires dans cet espace juste, résilient et durable. C’est à ce titre que la Fondation Elyx propose une Action BOX2 qui présente le plan de relance à travers la boussole des ODD, pour inciter un changement d’orientation.

1 « La théorie du Donut » – L’économie de demain en 7 principes, Kate Raworth, 2018
2 https://elyx.net/actionbox/

Yacine Aït Kaci
Président
Nadine Bilong & Laure le Rouzic
Responsables marketing et communication
Adeline Pilon
Directrice Générale
Fondation Elyx