Paris, le 25 janvier 2018 – Convergences présente la Boussole de la mesure d’impact social. Cette boussole vise à guider les professionnels des entreprises sociales, du monde associatif ou de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) en les orientant vers les bons interlocuteurs à chaque étape de leur démarche de mesure d’impact social.

En 2017, ce sont 41% des structures de l’ESS (KPMG, 2017), et en particulier 63% des entreprises sociales (Baromètre de l’entrepreneuriat social, Convergences, 2017), qui mesuraient leur impact social. Si l’impact social n’est pas toujours mesuré par les organisations qui s’en réclament, l’idée fait son chemin : 27,5% des structures de l’ESS sondées en 2017 par KPMG déclarent vouloir initier cette démarche.

Véritable levier pour plus d’efficacité des organisations et plus de légitimité auprès de leurs parties prenantes, la montée en puissance de la mesure d’impact social est une tendance de fond. Malgré cela, le coût, la multiplicité des référentiels, et leur complexité constituent encore des freins. Des freins d’autant plus importants en matière d’impact social que lorsqu’on parle de mesure d’impact,  on parle à la fois d’impact social, environnemental, sociétal, ou encore économique.

Cette boussole est née du constat qu’il manquait une première cartographie des acteurs de la mesure d’impact social en France. Un Groupe de travail coordonné par Convergences s’est réuni tout au long du printemps 2017 pour parvenir à cette cartographie. La Boussole de la mesure d’impact social présente l’écosystème de la mesure d’impact social en France et vise à offrir un premier niveau de compréhension. Elle identifie les acteurs clés de la mesure d’impact, à travers cinq étapes:

  • Découvrir la mesure d’impact social ;
  • S’informer ;
  • Se former ;
  • Financer sa démarche ;
  • Etre accompagné.

Outil pratique pour les professionnels qui souhaitent mesurer l’impact de leurs activités, la boussole propose des orientations non prescriptives. Dans le cadre d’un accompagnement, ou d’une démarche d’auto-évaluation, elle a pour objectif de guider et d’éclairer l’action des professionnels qui mènent des projets à impact social et de les aiguiller vers les bons interlocuteurs tout au long de leur démarche.