Clean-Biodig

Zebunet – IRD

Tout au long de l’été, découvrez les projets portés par les nominés aux Prix Convergences 2016. Energie et environnement, emploi, santé… Découvrez des projets portés par des partenariats innovants qui contribuent à l’objectif Zéro Exclusion, Zéro Carbone, Zéro Pauvreté. La Remise des Prix aura lieu le mercredi 7 septembre 2016 à l’Hôtel de ville de Paris, lors du troisième jour du Forum Mondial Convergences.

Candidat au Prix International, le projet Clean-Biodig vise à l’installation de biodigesteurs individuels en milieu rural à partir d’un système de Paiement pour Service Environnementaux (PSE) pour une utilisation éco-responsable et durable.

Contexte : Les biodigesteurs des outils éco-responsables, mais qui peuvent occasionner des pollutions

La technique du biodigesteur se propage très rapidement dans les paysanneries pauvres des pays en développement. Le biodigesteur reçoit les urines d’élevage pour produire du méthane utilisable comme source d’énergie par l’agriculteur. Mais derrière cette vision vertueuse souvent diffusée, le biodigesteur peut entrainer un cercle vicieux de pollution environnementale à conséquences graves, multiples et durables, liée à une mauvaise gestion des effluents provenant du biodigesteur, libérés dans la nature sans précaution. Or ce biodigestat est un concentré d’azote utilisable comme fertilisant.

Solution apportée

L’originalité de CLEAN-BIODIG est de contractualiser l’agriculteur utilisateur du biodigesteur pour le former aux risques polluants du biodigestat et à son utilisation, selon le principe de Paiement pour Services Environnementaux (PSE). Dans le cadre du financement de micro-crédit proposé par l’ONG Zebunet, le contrat prévoit la construction d’une deuxième cuve pour récupérer le biodigestat et un contrôle environnemental bi-annuel accompagné de formations. Une liste contractualisée d’indicateurs environnementaux, économiques et sociaux permet de moduler le remboursement du prêt en fonction du contrôle environnemental. Si l’agriculteur pollue par une mauvaise utilisation du biodigestat, des pénalités sont appliquées à son prêt et des formations complémentaires sont imposées.

Impact du projet

Les impacts sont multiples : économiques, environnementaux et sociaux. CLEAN-BIODIG impose des pratiques éco-responsables pour tous les acteurs de la filière, allant de l’entreprise installatrice jusqu’aux utilisateurs. Il participe à l’amélioration de l’utilisation du biodigesteur, et promeut une innovation responsable en induisant une attitude éco-responsable via l’utilisation du concept de Paiement pour Services Environnementaux. Le micro-crédit d’une durée de deux ans, et dont le remboursement est modulé via un système PSE, mobilise l’agriculteur pour participer aux formations et contrôles environnementaux bi-annuels. Cela permet d’assurer une compréhension et une intégration par l’agriculteur des bonnes pratiques d’utilisation du biodigesteur et du biodigestat afin de limiter les pollutions environnementales et de mieux produire.

Quels partenaires ?

L’objectif du partenariat est d’avoir une expertise scientifique innovante pour l’amélioration de l’usage des biodigesteurs dans la petite paysannerie, afin d’éviter le cercle vicieux des pollutions liées aux biodigestats. La convergence du partenariat Recherche/ONG a permis de promouvoir dans les villages des pratiques éco-responsables par un partage d’expertises entre utilisateurs, fournisseurs et chercheurs.

De plus, ce partenariat public/privé a pour objectif ultime de faire la démonstration que le PSE, via la contractualisation éco-environnementale, est une innovation responsable, reproductible et transférable par ailleurs, et pour d’autres procédés technologiques, dans la petite paysannerie à la faveur de la mise en place de micro-crédits.

Un partenariat multi sectoriel

Le partenariat entre ONG, institutions de recherche et experts techniques autour de l’outil PSE est au cœur de l’innovation de CLEAN-BIODIG. Cette convergence multi-acteurs entre ONG du microcrédit, acteurs publics de la recherche et experts privés en technologies de l’auto-épuration a permis de mettre au point une méthode originale, reproductible et transférable, alliant l’expertise scientifique et financière des partenaires et favorisant l’implication effective des petits agriculteurs. Ce partenariat multi-acteurs solidaire et mutualisé nourrit une convergence éco-responsable autour de l’application du PSE, mobilisant la responsabilité environnementale de tous les acteurs, en accompagnant la réussite économique des plus pauvres tout en conservant leur autonomie d’action.

PARTENAIRES