Le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre[1] fait état de 141 500 personnes sans domicile en France en 2012. Contraintes de ne conserver que le strict minimum de leurs effets personnels, ces dernières vivent dans la crainte permanente de se les faire dérober ou de les perdre. Or, perdre ses documents administratifs, c’est aussi perdre les droits qui y sont attachés, et son identité même. Pour les travailleurs sociaux qui accompagnent ces personnes, la perte des papiers et documents administratifs est également un frein. Un travailleur social consacre en moyenne 30 % de son temps de travail à réaliser des démarches pour refaire les papiers des bénéficiaires… papiers qui seront souvent à nouveau perdus ou volés.

Reconnect croit en l’idée que les nouvelles technologies peuvent et doivent être adaptées à ceux qui en ont le plus besoin, au service de l’inclusion sociale. C’est ainsi qu’a été développé « Le cloud solidaire », un coffre-fort numérique à destination des plus démunis et de leurs accompagnateurs sociaux. La plateforme permet le stockage des documents, mais également l’accès à un calendrier partagé avec rappel SMS, une liste de contacts importants et des notes avec les informations à sauvegarder. En sécurisant les papiers de ses bénéficiaires et en facilitant la gestion des documents et l’accompagnement des démarches administratives, cette innovation facilite l’inclusion des personnes en situation de forte précarité et simplifie aussi le travail d’accompagnement social.

Lancé en septembre 2015, le projet a rencontré un franc succès auprès de ses premiers utilisateurs. La plateforme est aujourd’hui utilisée par les professionnels de 150 établissements de l’action sociale sur le territoire français et permet à plus de 2 000 bénéficiaires de conserver leurs documents en sécurité. Cette  approche novatrice continuera à être l’ADN de Reconnect pour favoriser l’autonomie des bénéficiaires, garantir une appropriation rapide des dispositifs et créer de nouvelles formes de collaborations entre les personnes en errance et les acteurs de l’insertion.

 

L’équipe Reconnect

 

[1] INSEE, Enquête Sans-Domicile 2012