Alors que depuis des années, le secteur de la finance semble se détacher de l’économie réelle, s’attirant des critiques fondées, certaines structures œuvrent à lui redonner son rôle de puissant levier d’inclusion pour lutter contre la pauvreté et le changement climatique. C’est le cas de CERISE qui, avec le groupe de travail « LabODD » qu’elle anime, cherche à proposer des solutions pour intégrer les ODD dans la mesure des résultats des organisations, contribuant aux efforts collectifs que nous menons tous pour construire un monde 3Zéro.

CERISE est une association promouvant la finance responsable. Elle accompagne et collabore avec les acteurs de la finance inclusive, les entreprises sociales et les investisseurs sociaux pour trouver collectivement des solutions permettant aux organisations à impact de réaliser leur mission sociale.

En octobre 2020 est lancé le LabODD, un groupe de travail organisé pour piloter le projet « Faire des ODD une feuille de route pour l’impact », porté par CERISE et cofinancé par l’AFD. Rappelons que le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) a été conçu pour servir de référentiel commun à tous les acteurs du changement, public, privé ou autre, afin d’uniformiser et faciliter la lecture des objectifs et des résultats en matière de développement durable.

Les membres du LabODD œuvrent pour le renforcement des capacités des organisations à réaliser un impact positif dans les domaines qui les concernent, en les outillant et en les accompagnant pour qu’elles adoptent une gestion basée sur les résultats, en lien avec les ODD. Le LabODD vise à améliorer la collecte, la valorisation et l’analyse des données en capitalisant l’expertise française et internationale afin d’orienter la prise de décision, et en faciliter l’utilisation pour un bon suivi de la contribution aux ODD. La gestion des données constitue un enjeu majeur : 90% de celles dont nous disposons aujourd’hui ont été créées au cours de ces deux dernières années. C’est pourquoi le LabODD travaille sur des données de résultats clairement établies et étalonnées pour fonder un reporting et une analyse efficaces.

Au-delà des avantages qu’octroient une meilleure connaissance et pratique du cadre opérationnel des ODD, ce projet offre aussi de focaliser sur un large éventail de secteurs et d’approches : finance inclusive agriculture, énergie, genre. Ainsi, le groupe « Energie » du LabODD se concentre sur les organisations engagées dans le secteur de l’accès à l’énergie, contribuant ainsi aux objectifs Zéro Carbone. Il réinterroge les approches et pratiques actuelles du secteur en matière de collecte, analyse et utilisation de données de résultats, expérimente sur le terrain et partage ces expériences avec les acteurs du secteur.

Le LabODD rassemble actuellement 30 organisations membres et leurs partenaires de terrain (entreprise sociales, institutions de microfinance). A travers ces activités sur les deux prochaines années, le projet permettra de renforcer 40 organisations à mission touchant près de 4 millions de clients et bénéficiaires en Afrique (Burkina-Faso, Ethiopie, Madagascar, Sénégal, Togo) et en Asie (Inde, Myanmar, Philippines, Cambodge).

Combinant donc une diversité de zones d’intervention, d’acteurs et de thématiques, le LabODD contribue concrètement, et par l’action collective, aux objectifs d’inclusion, de lutte contre la pauvreté et contre le réchauffement climatique que promeut le 3Zéro.

Le LabODD en quelques chiffres

30 organisations à impact membres

40+ organisations à impact renforcées en Afrique et en Asie

4 millions de bénéficiaires partout dans le monde

1 outil pilote pour mesurer la contribution des organisations à mission aux ODD (MetODD-SDG)

 

Site de Cerise : https://cerise-spm.org/