Qui a dit que la jeune génération était passive et individualiste ? Celui-là n’a jamais croisé la jeunesse Youth We Can!

Alors que 94% des Français ont envie d’agir et contribuer à résoudre un problème de société, seuls 20% d’entre eux le font[1]. Les jeunes que depuis 2012 nous rencontrons aux évènements Youth We Can! ont des idées, veulent s’engager pour un monde plus durable et inclusif et se mobilisent bien plus qu’on ne le croit. La jeunesse démontre par l’étendue de ses actions bénévoles ou de son engagement dans le service civique ou l’entrepreneuriat social qu’elle croit encore, et a envie de changer le monde. Ce sont ainsi 35% des 18-30 ans français déclarent accorder du temps de façon ponctuelle et bénévole à une association ou une cause qui leur est chère[2].

L’essor de l’économie sociale et solidaire (ESS) et de l’entrepreneuriat social au sein de l’Union Européenne (UE) répond également à ces attentes. En effet, 1 nouvelle entreprise sur 4 est une entreprise sociale, et jusqu’à 1 sur 3 en France, en Belgique et en Finlande[3]. D’après le dernier Baromètre de l’Entrepreneuriat Social de Convergences[4], 59% des jeunes entre 18 et 24 ans sont attirés par l’ESS. La jeunesse de ce début de XXIe siècle montre ainsi sa volonté de s’engager, sans arme ni bannière, en agissant concrètement au quotidien pour une société plus solidaire. Elle est pleine de promesses, d’énergie, d’envie.

Cette jeunesse, c’est celle qui ose et qui propose, qui participe à la construction du monde de demain. Sa parole et son histoire, nous les avons relayées au travers chaque évènement Youth We Can! au cours des 5 dernières années. Nous avons été inspirés par les expériences, parcours et chemins de vie des jeunes femmes et jeunes hommes qui ont témoigné du potentiel inestimable de la jeunesse comme acteur du changement. Une jeunesse qui veut embrasser le monde, le changer, le rendre plus durable et solidaire… mais sans toujours savoir ou pouvoir activer les leviers pour le faire. En Europe, 57% des jeunes ont le sentiment d’être marginalisés de la vie économique et sociale de leur pays. Ils restent en demande d’information sur les opportunités du secteur de l’ESS ainsi que d’outils pour la mise en œuvre de leur projet[5].

Alors exploitons ce potentiel ! Donnons à chaque jeune la possibilité de s’engager, de travailler, de créer, de s’exprimer, de prendre des initiatives, quitte à échouer avant de rebondir. A nous, membres du Collectif Youth We Can!, d’apporter notre pierre à l’édifice, de fédérer avec nous et autour de nous des organisations complémentaires tournées vers la jeunesse et l’engagement pour porter haut et fort les messages d’une jeunesse européenne engagée et susciter le déclic chez les jeunes. Parce que nous croyons qu’il suffit d’une étincelle pour que la jeunesse porte les transitions citoyennes et sociales à venir. Mobilisons-nous, agissons et avec eux, montrons-leur que c’est possible ! La jeunesse est une force – Rejoignez le mouvement YWC et portez la voix des jeunes !

Le Collectif Youth We Can! – ACTED (Caroline Pasquier-Le Moullec, Responsable média et campagne), Antropia ESSEC (Jérôme Schatzman, Directeur Exécutif), Animafac (Malo Mofakhami, président), Annabellebaudin.net (Annabelle Baudin, Journaliste), Programme Jeun’ESS – Avise (Chloé Bellue, Responsable du programme Jeun’ESS), AQWA (Mathilde Lefrançois, Présidente), Babyloan (Marion Jézéquel, COO), Convergences (Emilie Poisson, Directrice exécutive), ENACTUS France (Aymeric Marmorat Directeur général), Engage (Jérôme Cohen), Frateli (Benjamin Blavier et Boris Walbaum, Co-Présidents), Générations cobayes (Estelle Kleffert, Co-présidente), Jeunes Reporters pour l’Environnement (Romain Bouillon, directeur des programmes jeunesse Teragir), JobIRL (Christelle Meslé-Génin), REFEDD (Samuel Juhel, Président), Socialter (Olivier Cohen de Timary, Fondateur / Rédacteur en chef), Ticket for Change (Adèle Galey, co-fondatrice), Teach for France (Agueda Perez, Déléguée Générale), TIGcRE (Christine Damiguet, Présidente), Trophées Solidaires (Marthe Lemelle, présidente de Demain Nos Enfants), UNICEF France (Sébastien Lyon, directeur général), YES Akademia (Sarah Gogel, Directrice générale), WARN! (Nicolas Frei)

[1] « Le gâchis de talents en France », Occurrence pour Ticket for Change, décembre 2016 : https://www.gachisdetalentsenfrance.com/

[2] Baromètre Djepva sur la jeunesse 2016 : http://www.credoc.fr/pdf/Rapp/R332.pdf

[3] L’Initiative pour l’entrepreneuriat social, Commission Européenne, 2014

[4] Baromètre de l’entrepreneuriat social, Convergences, 2017 : http://www.convergences.org/nos-publications/barometre-entrepreneuriat_social/

[5] Eurobaromètre Spécial du Parlement Européen – La jeunesse européenne en 2016, Parlement Européen, 2016