tech_sante

Robots chirurgiens, prothèses imprimées par des imprimantes 3D, caméras gélules… la technologie et le numérique n’ont plus à prouver qu’ils occupent une place centrale dans l’innovation de pointe qui permettra demain de soigner mieux, plus largement et plus rapidement. Mais ces inventions futuristes détournent parfois l’attention d’un autre type d’innovation technologique. Une innovation qui ne réside pas dans une technologie révolutionnaire en elle-même, mais dans la manière dont une technologie existante est utilisée pour redistribuer les cartes, donner accès à la santé à des groupes discriminés, rendre chacun acteur de sa santé et de celle des autres et recentrer les progrès des systèmes de santé sur l’individu et ses besoins.

… Lire la suite de l’article sur le site d’Ashoka.

Cet article est tiré du Baromètre de l’Entrepreneuriat Social 2018 téléchargeable ici.