Olivier de Fresnoye récompensé pour le projet Echopen – Prix Innovateur Lab Laboo 2017

Le jeudi 23 novembre s’est tenue la remise du Prix Innovateur Lab Laboo 2017 dans l’amphithéâtre de Bpifrance. Le Prix Innovateur Lab Laboo, décerné par Convergences et la Fondation ACTED récompense un.e porteur.se de projet 2.0 dont le projet est particulièrement innovant, original et inspirant. L’innovation digitale récompensée contribue à l’atteinte d’un monde 3Zéro –  Zéro Exclusion, Zéro Carbone, Zéro Pauvreté – en exploitant des synergies entre des acteurs de différents secteurs.

 

Structurée autour des 3 grandes thématiques « Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté », la soirée a permis à une sélection de candidats au Prix Innovateur Lab Laboo 2017 de présenter leurs projets tech au service du bien commun.

Pour re-contextualiser le spectateur, Philippe Lemoine, Mathilde Aglietta et Sarah Marniesse, membres du jury, ont pris la parole pour introduire chacun des trois Zéros et présenter les candidats.

Olivier de Fresnoye, lauréat du Prix Innovateur Lab Laboo pour EchOpen

 

Spécialiste du développement de projets collaboratifs et communautaires et fort d’une double formation scientifique et économique, Olivier de Fresnoye a développé de nombreux projets innovants faisant appel à l’intelligence collective pour répondre à de grands défis de notre temps en France et à l’international. Après avoir travaillé pendant 8 ans en Asie du Sud-Est dans le cadre de projets de développement humanitaire,  ce passionné,  qui participe à plusieurs groupes de travail sur les nouvelles technologies et leurs apports scientifiques et sociétaux revient en France et s’investit dans de nouvelles initiatives.

En 2015, il co-fonde le projet echOpen (écho-stéthoscope Open Source) avec Mehdi Benchoufi, en parallèle de son activité de coordinateur du programme Open Science d’Epidemium. Autour d’eux, ils commencent à fédérer une communauté pluridisciplinaire, composée de chercheurs, de médecins et d’innovateurs engagés.

L’objectif d’echOpen est de rendre universel l’accès au diagnostic grâce à l’imagerie échographique par la conception d’un Echo-Stéthoscope (sonde échographique). Aujourd’hui, les sondes ultra-portables disponibles ont des prix oscillant entre 8 000€ et 15 000€, ce qui ne permet pas à l’ensemble des professionnels de santé et à leurs patients d’y avoir accès.

Ultra-Portable, Low-Cost, Open Source et reliée à un smartphone la solution a vocation à transformer radicalement l’orientation diagnostique aussi bien dans le cadre de la médecine hospitalière, qu’en médecine générale. L’objectif d’echOpen est de situer le coût d’une sonde échographique à moins de 100€, pour un prix de vente inférieur à 500€, soit le prix d’un stéthoscope de très bonne qualité. EchOpen apporte ainsi une solution particulièrement pertinente dans les zones sous-médicalisées, aussi bien dans les pays en voie de développement, que dans les déserts médicaux des pays dits développés.

Aujourd’hui se sont plus de 400 personnes qui se mobilisent pour faire voir le jour à un prototype et imaginent chaque jour de nouvelles solutions pour faciliter l’accès aux soins et sauver des vies. De cette façon, c’est l’ensemble de des activités de recherche et développement qui sont conduites de façon communautaire, tant sur le plan technique et médical que réglementaire.

Le 23 novembre, Olivier de Fresnoye a été nommé lauréat du Prix Innovateur Lab Laboo 2017 pour la pertinence de l’action d’echOpen, qui utilise les nouvelles technologies pour faciliter l’accès de tous à des soins médicaux de qualité. La dimension universelle d’echOpen, qui a pour objectif d’être développé à la fois en France et dans les pays en développement a séduit le jury, également appréciatif de la démarche open source, multi-acteurs et communautaire du projet.

Olivier de Fresnoye succède à Gaël Musquet, un serial entrepreneur du numérique, fondateur de CaribeWave FWI, président de Hackers Against Natural Disasters (HAND) et porte-parole d’OpenStreetMap France, récompensé en 2016.

3 autres innovateurs distingués

 

Lucie Basch a reçu le coup de cœur du jury pour Too Good To Go, une application mobile qui permet à des utilisateurs de récupérer les invendus des commerçants à petits prix, à l’heure de fermeture.  L’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre de personnes au gaspillage alimentaire en permettant aux commerces de proximité de revendre leurs invendus et de ne plus les jeter. Une solution gagnant-gagnant qui permet à tous d’agir contre le gaspillage alimentaire : les utilisateurs achètent à petits prix les invendus alimentaires des commerçants qui renforcent leur image environnementale.

Coup de cœur du public, I-Boycott créée par deux frères, Bulent et Levent Acar, est une plateforme de boycott et de buycott citoyen. Partant du principe que chaque achat constitue un vote pour le type de monde que nous souhaitons vivre, la mission de I-Boycott est d’offrir aux citoyens un outil leur permettant d’agir concrètement contre les grands acteurs économiques à l’origine de scandales éthiques. Au-delà d’un phénomène de sanction des marques, l’approche bienveillante d’I-Boycott vise à permettre aux entreprises d’évoluer et d’améliorer leurs pratiques.

Grégoire Landel a également été distingué pour le projet CityTaps, pour lequel il  a reçu une mention spéciale du jury. CityTaps cherche à permettre à tous les urbains d’accéder à l’eau courante à domicile à travers une solution de pré-paiement de l’eau par mobile money. Ils peuvent ainsi mieux gérer leur budget et profiter d’une eau de meilleure qualité, et à un tarif réglementé 15 à 20 fois moins cher que les alternatives.  Cela permet de rétablir le lien entre les opérateurs d’eau et les urbains défavorisés afin de leur faire gagner du temps, de l’argent, et améliorer leur santé, en particulier pour les filles et les femmes.

31 projets candidats

 

Plus de 30 projets ont été déposés sur la plateforme en ligne du Prix Lab Laboo en amont de la remise du Prix. Si tous n’ont pas pu être récompensés, tous peuvent être découverts en ligne : http://prix-lablaboo.convergences.org/fr/