DORéMi

Institut négaWatt

Tout au long de l’été, découvrez les projets portés par les nominés aux Prix Convergences 2016. Energie et environnement, emploi, santé… Découvrez des projets portés par des partenariats innovants qui contribuent à l’objectif Zéro Exclusion, Zéro Carbone, Zéro Pauvreté. La Remise des Prix aura lieu le mercredi 7 septembre 2016 à l’Hôtel de ville de Paris, lors du troisième jour du Forum Mondial Convergences.

Logo_DORéMI_HD

Candidat au Prix Convergences Europe, le projet DORéMI (Dispositif Opérationnel de Rénovation énergétique des maisons individuelles) vise à lutter contre la précarité énergétique en offrant une solution performante et multi-acteurs pour la rénovation énergétique des logements

Pourquoi le projet DORéMI ?

Le secteur du bâtiment engloutit près de la moitié de toutes les consommations énergétiques françaises. Le seul chauffage des maisons individuelles d’avant 1975 représente 10% de toutes les consommations énergétiques françaises.

Ces factures de chauffage conduisent à une importante précarité énergétique (5 millions de familles uniquement en France), qui est une « bombe à retardement sociale ». La facture énergétique des territoires se chiffre en milliers d’euros par personne (2000 à 3000 en moyenne), ce qui représente une fuite de richesse pour le territoire.

Quelle solution au problème de la précarité énergétique ?

DORéMI vise à rendre accessible à tous la rénovation complète (en une seule fois) et performante (division par au moins 4 des consommations de chauffage) des logements, en transformant des factures de chauffage en mensualités de prêt d’un montant équivalent.

Pour cela, DORéMI suscite la création de groupements d’artisans et s’appuie sur :

  • Une formation-action sur chantiers réels, qui permet aux artisans de monter en compétences sur l’identification des travaux, leur mise en œuvre et l’optimisation des coûts ;
  • Un appui à la collectivité pour qu’elle devienne chef d’orchestre de la rénovation thermique performante sur son territoire.

DORéMI apporte ainsi la simplification technique (groupements), financière (optimisation), la maîtrise des coûts et des travaux de qualité pour la performance thermique.

Impact du projet

Le dispositif rend possible la réalisation de rénovations complètes et performantes de maisons pour un large public, y compris très modeste.

L’impact de DORéMI est globalement de transformer des factures de combustibles en emplois locaux, en luttant contre la précarité énergétique et en améliorant le confort. Il crée un marché très porteur (plusieurs milliards d’euros par an) et pérenne (plus de 20 ans) pour les artisans, avec des retombées positives pour les territoires et l’Etat.

Le dispositif permet également une structuration des artisans en groupements, une montée en compétences des artisans sur la performance énergétique et la maîtrise des coûts, une simplification pour les propriétaires, et un usage plus efficace des fonds mobilisés pour la rénovation thermique.

Le déploiement du dispositif est en cours au niveau français.

Qui sont les partenaires du projet DORéMI ?

DORéMI est issu de plusieurs partenariats très complémentaires :

  • entre l’Institut négaWatt, incubateur pour la transition énergétique porteur du déploiement, Enertech, expert de la rénovation performante, et Biovallée, territoire pilote dans la Drôme;
  • entre l’Institut négaWatt et la Fondation Rexel pour le progrès énergétique qui a contribué au financement du premier outil de réplication du dispositif et apporté du mécénat de compétences via son partenaire Deloitte;
  • entre l’Institut négaWatt et le réseau international Ashoka qui a apporté un accompagnement fort, en particulier avec la Fondation Schneider Electric qui soutient la construction du plan de déploiement et sa mise en œuvre.

D’autres partenariats ont été déterminants, notamment avec plusieurs Régions (Alsace, Centre, Rhône-Alpes, …).

Un partenariat innovant

Le partenariat réunit des structures publiques et privées très différentes (intercommunalités, experts thermiques, incubateur énergétique, réseaux associatifs et fondations d’entreprises), et complémentaires pour lever les verrous de la rénovation complète et performante. L’innovation réside en une co-création, chaque partenaire apportant une partie de la solution, et participant collectivement à sa mise en œuvre.

Enertech (O.Sidler) a apporté son expertise pour formuler le cadre initial, Biovallée sa légitimité et sa connaissance des acteurs locaux, l’Institut négaWatt son expertise pédagogique et prospective. Ashoka a apporté son réseau et son expertise pour le déploiement, et les Fondations un apport financier décisif pour structurer des outils nécessaires au déploiement du dispositif.

LES PARTENAIRES