INCLUSION FINANCIÈRE 3.0 : QUELS ENJEUX POUR LA FINANCE NUMÉRIQUE ?

BMF 2015 FR_VDEF_HD_COUVEntre 2010, année de la première édition de notre Baromètre et 2014, plus de 700 millions de personnes sont devenus titulaires d’un compte bancaire dans une institution financière ou utilisateurs d’un compte d’argent mobile, faisant baisser le nombre de personnes adultes non-bancarisées à 2 milliards aujourd’hui. C’est ce que montre la nouvelle étude Global Findex de la Banque mondiale, publiée en avril 2015.

Même si le défi reste immense, les progrès des 5 dernières années ont donc été substantiels et la microfinance y a joué un rôle important, notamment auprès des populations les plus pauvres, auprès des femmes, dans les zones rurales et dans les pays les moins avancés.

Le Global Findex montre également que la finance numérique et la mise en oeuvre de nouveaux canaux de distribution utilisant la téléphonie mobile et internet jouent un rôle croissant pour répondre au défi de l’accès aux services financiers pour tous.

Le Baromètre de la microfinance 2015 vous propose donc un aperçu de cette (r)évolution en cours. Mobile banking, mobile money, réseaux d’agents de distribution, utilisation du numérique pour l’accès à différents services essentiels, nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère dans notre manière de gérer, dépenser ou transférer notre argent. Et il semble que les pays du Sud et de nombreux acteurs de la microfinance soient parmi les acteurs les plus innovants sur ces nouvelles approches.

Cette « digitalisation » de la microfinance offre donc des perspectives formidables mais n’est bien sûr pas une fin en soi.

Les Nations Unies s’apprêtent à approuver en septembre 2015 les nouveaux Objectifs du développement durable (ODD). L’accès universel à des services financiers responsables et équitables figurera dans ces objectifs, en tant que condition d’éradication de l’extrême pauvreté d’ici 2030.

Dans ce monde de la microfinance en évolution, Convergences renouvelle donc son appel à tous les acteurs, qu’ils soient des banques, des institutions de microfinance, des opérateurs technologiques, investisseurs ou encore des régulateurs, à garder au cœur les valeurs de performance sociale, de responsabilité et de lutte contre la pauvreté, qui guident tous les jours nos actions.

Découvrez l’intégralité du Baromètre 2015 de la Microfinance en cliquant ici

Jean-Luc Perron
Vice-Président de Convergences,
Délégué général de la Fondation Grameen Crédit Agricole

Visuel-Inscription-Forum-2015_web_640-pix_png