Lundi 4 Septembre | 11h30-13h | Petit Auditorium

Comment répondre au déficit de services indispensables dans les pays en développement à l’aide du numérique ? Les innovations digitales peuvent-elles être à la hauteur du défi posé par les Objectifs de Développement Durable (ODD) ? A l’heure de la révolution digitale, nous sommes contraints de prendre en compte de nouveaux paramètres afin de réagir à l’urgence issue du manque d’accès à des services comme l’électricité, l’eau propre ou encore l’assainissement. Pour y répondre, étaient invités (de gauche à droite sur la photo ci-dessous) Sanjeev Rao, associé chez Sattva et membre du Think Tank (Re)sources ; Caroline Frontigny, co-fondatrice d’UpOwa ; Guillaume Josse, directeur général du Groupe Huit et membre de (Re)sources ; Mathilde Martin Moreau, consultante senior en Business inclusif & innovation sociale au Cabinet Azao ; et François Vince, chef de projet Division Eau et Assainissement à l’Agence Française de Développement (AFD).

YC_CONVERGENCES2017_J1_77

Lors de la table-ronde intitulée « Innovation digitale et accès aux services essentiels dans les pays en développement » et co-organisée avec le Think Tank (Re)sources, ces experts ont pu démontrer que le numérique nous permet de repenser les modèles de distribution d’énergie aux populations les plus fragiles. A titre d’exemple, UpOwa propose des kits solaires à des familles camerounaises qui, grâce à un système « Pay-as-you-go », peuvent payer pour le service quand cela leur est possible et utile. Auparavant exclues des réseaux de distribution d’énergie et du système bancaire, ces personnes peuvent désormais avoir accès à leur compte sur leur mobile et profiter d’un peu de lumière. UpOwa espère ainsi illuminer la vie de plus de 15 000 bénéficiaires d’ici 2018[1]. François Vince souligne à cette occasion que l’utilisation du numérique permet en outre de structurer des marchés naturellement informels. Ce type de solution fait réaliser aux acteurs du marché – consommateurs et producteurs – un gain important de temps et d’argent grâce à leur mise en relation sur une plateforme.

Pour autant, « l’ubérisation » de l’accès à l’énergie ou du traitement des déchets est-elle souhaitable ? Au-delà de l’optimisation des ressources énergétiques allouées, elle amène un certain équilibre sur le marché puisque les acteurs n’utilisent que ce dont ils ont besoin. A ce sujet, Mathilde Martin Moreau met en avant le rôle que pourraient jouer les acteurs publics dans ce système. Selon elle, nous avons besoin de créer des partenariats et des alliances fortes pour que tous les acteurs travaillent ensemble et soient impliqués dans le développement[2].

En effet, comme nous le rappelle Guillaume Josse, « l’outil numérique seul est inutile ». Tous les acteurs doivent être capables de s’en emparer et de l’utiliser à bon escient pour répondre aux défis du développement et de la distribution de services fondamentaux. Le numérique doit être à notre service, et non l’inverse, il doit nous venir en aide dans un processus décisionnel ou nous accompagner. C’est sur ce point qu’il faut redoubler d’efforts : le numérique est un levier puissant, autour duquel il faut être vigilant, informé et alerte. Le plus souvent en pratique, certaines populations manquent de formation et ne parviennent pas à s’approprier les bons outils.

Le digital est donc une partie de la solution au déficit d’électricité, qui touche plus d’1,3 milliard de personnes[3], et qui doit sans cesse continuer d’inclure le plus d’acteurs possible. Beaucoup d’espoirs reposent sur les futures innovations à venir, même si toutes les idées déjà mises en œuvre n’ont pas été exploitées et explorées. L’accès à l’eau ou à l’énergie dans les pays en développement est un défi complexe que seule la meilleure conjugaison de tous les outils disponibles pourra relever[4].

 

[1] http://www.upowa.org/fr/#!opportunite

[2] http://www.thinktank-resources.com/fr/evenements/agenda/forum-mondial-convergences-2017

[3] http://www.unesco.org/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/SC/images/WWDR2015Facts_Figures_FRE_web.pdf

[4] http://www.thinktank-resources.com/fr/transformation-digitale-et-acces-aux-services-essentiels-dans-les-pays-en-developpement