Prix Innovateur Lab Laboo

Récompenser les innovateurs du numérique qui contribuent à un monde Zero Exclusion, Zero Carbone, Zero Pauvreté

LE PRIX INNOVATEUR LAB LABOO

Le Prix Innovateur Lab Laboo récompense un entrepreneur 2.0 dont le projet est particulièrement innovant, original et inspirant. Son innovation digitale contribue à l’atteinte d’un ou de plusieurs Zéros : le Zéro Exclusion, Zéro Carbone, ou Zéro Pauvreté, et a un fort impact potentiel. En outre son innovation mobilise ou génère des synergies entre des acteurs de différents secteurs.

LE PRIX EN 2017

1 Lauréat Innovateur Lab Laboo désigné lors le 23 novembre 2017 lors d’un évènement de Remise des Prix.

À LA CLÉ POUR LE LAURÉAT

PARTICIPATION AU FORUM MONDIAL CONVERGENCES 2017

VISIBILITÉ

MISE EN RÉSEAU

DOTATION DE 5 000 EUROS PAR LA FONDATION ACTED

À LA CLÉ POUR LES NOMINÉS

PARTICIPATION AU FORUM MONDIAL CONVERGENCES 2017

VISIBILITÉ

POUR QUI ?

Les critères d'éligibilité

Tout individu qui a un projet avec un potentiel impact positif significatif a le droit de présenter sa candidature au Prix Innovateur Lab Laboo 2017.

Nous cherchons à récompenser des innovateurs du numérique émergents qui présentent un intérêt dans leur approche aussi bien novatrice qu’inspirante et ayant déjà fait preuve d’une première expérience réussie.
Peu importe l’âge ou l’origine du candidat, l’initiative du Prix Innovateur Lab Laboo est  avant tout destinée à dépasser les frontières et les générations. Aucune décision ne sera influencée par les éléments personnels, l’origine ou le genre du nominé(e). Nous cherchons avant tout à identifier les innovateurs prometteurs et créatifs qui contribueront à un monde Zero Exclusion, Zero Carbone, et Zero Pauvreté.

Pour plus d’informations, téléchargez ici le règlement du Prix Lab Laboo.

Les critères d'évaluation

Les projets seront notés selon les critères suivants :

  • Le projet a un caractère digital
  • Le projet répond à un ou plusieurs objectifs 3Zero (Zero Exclusion, Zero Carbone, Zero Pauvreté)
  • L’innovateur témoigne d’un certain leadership
  • Le projet a un potentiel d’insertion sur le marché
  • Le projet propose une solution transformatrice et innovante par rapport à la problématique identifiée
  • Le projet a reçu un certain nombre de votes sur la plateforme en ligne

Pour plus d’informations, téléchargez ici le règlement du Prix Lab Laboo.

CALENDRIER

Le porteur de projet peut candidater jusqu’au 31 juillet à minuit en déposant son projet sur la plateforme du Prix Innovateur Lab Laboo.

Une première sélection est réalisée par l’équipe Convergences, qui retiendra une liste de 30-40 nominés.

Les 30 à 40 projets nominés sont l’objet d’un vote citoyen sur la plateforme du Prix Innovateur Lab Laboo.

Le projet lauréat est sélectionné par le Board of Curators.

Le Prix Innovateur Lab Laboo 2017 est remis.

BOARD OF CURATORS

 

L’équipe Convergences tient à remercier l’ensemble du Board of Curators Prix Lab Laboo pour sa participation et son implication.

Mathilde Aglietta

Stephan-Éloïse Gras

Priscilla de Moustier

Jean-Baptiste Roger

Yan Bonnet

Jean Karinthi

Emilie Poisson

Charlotte de Broglie

Philippe Lemoine

Arnaud Poissonnier

Ludovic Centonze

Sarah Marniesse

Jérôme Gruber

PRIX INNOVATEUR LAB LABOO 2016

La dotation et la reconnaissance de ce prix nous permettra de médiatiser et d’étendre nos expérimentations à l’Océan Indien (il sera en plein exercice IndianWave au moment même ou ce prix sera décerné), puis à l’Océan Pacifique au mois d’avril pour Pacific Wave Nous entamons cette année une collecte de fond plus large pour que nos travaux soient pérennisées sur ces 3 océans avant des crises. CaribeWave est aussi un vecteur de développement économique et technique. Les outils déployés en temps de crise, permettent aussi , en temps de paix, de connecter et désenclaver numériquement des territoires, former des technicien/ne/s à l’animation scientifique et technique, produire des données libres complémentaires aux réseaux d’alertes existant.

Gaël Musquet

Fondateur, Caribe Wave FWI

GAËL MUSQUET

LAURÉAT DU PRIX INNOVATEUR LAB LABOO 2016

 

Les tsunamis du XXIème siècle, massivement médiatisés, nous ont rappelé à quel point les infrastructures même les plus modernes étaient vulnérables. Les retours d’expérience de ces crises montrent à quel point l’information, la formation, et l’alerte aux populations sont primordiales pour sauver des vies. Malgré les moyens de communications modernes, les satellites, les réseaux de capteurs les États échouent encore à mobiliser pleinement leurs infrastructures pour alerter efficacement les populations.  Certains, dont la France, ne disposent pas d’alerte cellulaire sur les téléphones mobiles 20 ans après la création de cette norme !
Les médias sociaux sont devenus de puissants alliés dans la gestion de l’urgence, mais sans formation des populations et sans infrastructure réseau résiliente place à la panique et aux rumeurs.

CaribeWave FWI est une initiative de la société civile, en marge de CaribeWave, la simulation de tsunami étatique internationale.  Elle vise à former et informer les citoyens des risques qu’ils encourent en les rendant acteurs de la chaîne d’alerte et de secours. Sans se substituer à l’État chaque ménage, école, entreprise peut devenir un capteur, un relais, une alerte pour concourir à la sécurité des personnes et des biens.

En savoir plus

Les tsunamis du XXIème siècle, massivement médiatisés, nous ont rappelé à quel point les infrastructures même les plus modernes étaient vulnérables .

Les retours d’expérience de ces crises montrent à quel point l’information, la formation, et l’alerte aux populations sont primordiales pour sauver des vies. Malgré les moyens de communications modernes, les satellites, les réseaux de capteurs les États échouent encore à mobiliser pleinement leurs infrastructures pour alerter efficacement les populations.  Certains, dont la France, ne disposent pas d’alerte cellulaire sur les téléphones mobiles 20 ans après la création de cette norme !
Les médias sociaux sont devenus de puissants alliés dans la gestion de l’urgence, mais sans formation des populations et sans infrastructure réseau résiliente place à la panique et aux rumeurs.

CaribeWave FWI est une initiative de la société civile, en marge de CaribeWave, la simulation de tsunami étatique internationale.  Elle vise à former et informer les citoyens des risques qu’ils encourent en les rendant acteurs de la chaîne d’alerte et de secours. Sans se substituer à l’État chaque ménage, école, entreprise peut devenir un capteur, un relais, une alerte pour concourir à la sécurité des personnes et des biens.

Nous ne disposons certes pas des moyens d’État, d’observatoires et d’agences spécialisés. Mais nous appliquons aux risques majeurs nos outils issues du logiciel libre. Leur force ce sont les femmes et les hommes qui forment une communauté de volontaires technologiques. Tous nos travaux sont documentés sous licence libre permettant ainsi leur réutilisation, leur copie et amélioration. Parce que les forces de l’ordre et de sécurité civile ne peuvent pas être partout nous transmettons nos savoirs dans des immeubles en posant des capteurs dans le sol et sur les toits, dans les quartiers et villages avec des Cartoparties ou des Opérations Libres et en ligne dans nos dépôts de logiciel et nos wiki.

Depuis 5ans nous augmentons nos capacités à mobiliser les citoyens sur leurs territoires en proie à des crises. Ce sont eux qui fabriquent, cartographient, animent, connectent, pilotent et entretiennent les capteurs.  Nous avons choisi les tsunamis car ce sont des crises majeures nécessitant une forte réactivité et une large coordination. CaribeWave est un temps fort dans l’année où des millions de caribéens sont mobilisés et où nous avons une grande audience.  Nous sommes ainsi passés de quelques dizaines de personnes touchées par nos actions en ligne et in vivo à plusieurs centaines de milliers.

Chaque euro récolté nous a permis de financer des capteurs sismiques et météo supplémentaires, des ordinateurs basse consommation, des drones amphibies ou volants pour cartographier le sol et les fonds marins. Nous avons même déployé nos propres antennes relais 4G et faisceaux radio haut-débit sur des dizaines de kilomètres pour rétablir les communications pour des populations isolées en pleine mer.  Ces travaux sont applicables à des crises différentes comme des inondations, feux de forêts, des tornades et des attentats.

La dotation et la reconnaissance de ce prix nous permettra de médiatiser et d’étendre nos expérimentations à l’Océan Indien (il sera en plein exercice IndianWave au moment même ou ce prix sera décerné), puis à l’Océan Pacifique au mois d’avril pour Pacific Wave Nous entamons cette année une collecte de fond plus large pour que nos travaux soient pérennisées sur ces 3 océans avant des crises. CaribeWave est aussi un vecteur de développement économique et technique. Les outils déployés en temps de crise, permettent aussi , en temps de paix, de connecter et désenclaver numériquement des territoires, former des technicien/ne/s à l’animation scientifique et technique, produire des données libres complémentaires aux réseaux d’alertes existant.